Chronologie de l'affaire Dreyfus

      1894:

20-25 septembre - Le Service des renseignements de l'armée intercepte une lettre adressé à Schwartzkoppen, l'attaché militaire allemand

6 octobre - Les soupçons se portent sur le capitaine Alfred Dreyfus, officier stagiaire à l'Etat-Major.

15 octobre - Alfred Dreyfus est arrêté

22 décembre - A l'unanimité, les juges du Conseil de guerre condamnent Dreyfus à la déportation à vie.

     1895:

5 janvier - Le capitaine Dreyfus est dégradé publiquement dans la grande cour de l'Ecole militaire.

dégradation de Dreyfus

13 avril - Alfred Dreyfus arrive sur l'île du Diable, lieu de sa déportation.

     1896:

1-2 mars - Le Service des renseignements découvre une carte-télégramme de l'ambassade d'Allemagne et adressée au commandant Estherazy. Le lieutenant-colonel Picquart décide de mener une enquête sur Estherazy. Il est bientôt persuadé que ce dernier est le vrai coupable.

Le commandant Esterhazy

1er novembre - Le commandant Henry rédige, ou fait rédiger, un faux document qui accable directement Dreyfus.

     1897:

29 octobre - Scheurer-Kestner, pour défendre Dreyfus, est reçu à l'Elysée par Félix Faure, qui ne veut pas l'entendre.

16 novembre - Les journaux publient une lettre de Mathieu Dreyfus (le frère du capitaine Dreyfus) dénonçant Estherazy.

25 novembre - Premier des articles de Zola en faveur de la cause dreyfusiste : "M. Scheurer-Kestner" ; publié dans Le Figaro, il se termine par la célèbre phrase : "La vérité est en marche, et rien ne l'arrêtera."

     1898:

13 janvier - Publication de "J'Accuse ...!" dans L'Aurore.

14 janvier - Publication, dans L'Aurore, d'une "protestation" signée par une série d'"intellectuels" et demandant la révision du procès de Dreyfus.

7-23 février - Procès de Zola devant la cour d'assises de la Seine. Il est condamné au maximum de la peine possible (un an de prison et 3000 F d'amende).

Emile Zola

18 juillet - Reprise du procès de Zola. Condamné à nouveau, le romancier s'enfuit, pour l'Angleterre.

     1899 - 1906:

7 août - 9 septembre 1899 - Deuxième procès d'Alfred Dreyfus devant le Conseil de guerre de Rennes. Ce dernier est à nouveau déclaré coupable.

19 septembre 1899 - Dreyfus est gracié par le Président de la République, Emile Loubet.

29 septembre 1902 - Mort de Zola.

Juillet 1906 - La Cour de cassation annule le jugement du Conseil de guerre de Rennes, et réhabilite Alfred Dreyfus.

réhabilitation de Dreyfus

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×