Conclusion

             Ainsi, la république se retrouva divisée en deux camps bien distincts: d'un côté les citoyens, qu'ils soient hommes politiques, intellectuels ou même membres du Tiers-Etat, pronant pour la libérté de Dreyfus et de l'autre les opposants à celle-ci. L'Affaire toucha tous les français quelque soit leur catégorie, leurs statuts socials. Elle engagea plusieurs idéaux moraux comme l'antisémitisme ou encore différentes actions telle que la ligue des droits de l'Homme.

Enfin, si la réhabilitation de Dreyfus intervient finalement en 1906, douze ans après sa condamnation, l'Affaire influence bien au-delà le jeu politique et social français. Elle marque en partie la naissance de l'extrème droite raciste française, elle renforce l'importance des intellectuels auprès du public et fonde la nécessité de l'engagement citoyen dans la société.

réhabilitation du capitaine

conclusion

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site